1870 partie du 03 janvier 2009

Posté par jj19410 le 7 janvier 2009

Quand la garde impériale donne.

Voici donc une nouvelle partie chez Jean pierre en Corréze. Un petit nouveau avec l’arrivée d’un second Jean pierre. (voilà une année qui commence…)

Nous voilà donc 6 joueurs réunis. 3 de chaque coté, un scénario proposé par notre hôte. Les français doivent établir leur jonction et bouter les prussiens. Les prussiens doivent empécher cela evidemment.

 img3439.jpg  img3413.jpg

Du coté prussien Jean-pierre est à la baguette.

La table est magnifique comme d’habitude. Julien place sa division prussienne qui cherche à déborder la gauche française. Les français occupent le village qui servira de base pour arrêter une division prussienne et attirer le feu de leurs batteries.

 img3407.jpg   img3420.jpg

l’offensive prussienne se développe et les pièces de réserve se mettent à pilloner le village solidement tenu par les zouaves et les turcos de François alias Pacofeanor.

img3411.jpg  img3408.jpg

Pendant ce temps, la garde se place en réserve prête à bondir. La seconde divison plutôt que d’emprunter le chemin prévu cherche un autre guet pour se placer en 3ème renfort. Nous espèrons ainsi surprendre l’ennemi.  Pour trouver un nouveau guet, chaque régiment doit faire un 5 ou un 6 sur un dé à 6 faces.

1er jet = 6 ! les 5 jets suivants donnent 5,3,5,6,5. un miracle ! La division franchit la rivière et se déplace à vitesse stratégique derrière l’abri du rideau formé par la 1ère division. les tours suivants donneront 2 fois 6 sur le dé ce qui fera déplacer cette division à la vitesse de l’éclair avec une efficacité incroyable. Sur les photos ci-dessous, on s’aperçoit quel a garde française est encore placée derrière le village. Cela ne va pas durer car les français attendent sagement que le poisson morde à l’hameçon.

img3414.jpg  img3417.jpg

La division placée à droite du dispositif prussien essuie le tir d’une brigade de la 1ère division plus de la garde tout entière déployée en ligne. L’attaque amorcée à droite ne passera jamais. (pauvre Julien)

La cavalerie de la garde fait face à la cavalerie prussienne qui hésite. Le temps donné à l’artillerie dela garde pour délivrer un tir qui mettra en déroute un régiment de cuirassiers prussiens et en recul un uhlan. La force est désormais du coté français.

img3423.jpg  img3428.jpg

Sur les 2 photos ci-dessus, on voit la cavalerie française à droite et la seconde brigade de la garde qui s’est déployée et commence à descendre la colline vers la brigade prussienne de julien douloureusement meurtrie par le tir des 2 brigades de la garde. L’offensive prussienne est enrayée. L’attaque française se met en place. Il n’y a pas de troupes disponibles pour arrêter la garde. 

La division située à gauche des prussiens restera bizarrement très passive. Un ordre donné suffisamment tôt, à une des 2 brigades, aurait pu limiter la casse. Les prussiens ont réalisé excatement ce que l’état major français avait imaginé et le plan français a été accompli sans problème. Sommes nous bien en Second empire ?

Un scénario peut être un peu déséquilibré. Attaquer à POW en étant en sous nombre s’avère un peu suicidaire. Mais même en rajoutant une division prussienne, nous n’aurions probablement pas obtenu un résultat en faveur de prussiens en manque d’imagination et de réussite. Nul doute qu’ils auront leur revanche.

Un scénario qui donne la part belle aux mouvements stratégiques permis par POW. 

   

 

 

 

 

Publié dans partie 1870 03 janvier 2009 | 1 Commentaire »

 

tichlolu |
Le monde du jeu en ligne |
mangastrinity |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | dofz
| Poker's generation
| jobiwanps3